Château Couhins-Lurton Rouge

Même si ce cru n’est classé qu’en blanc, André Lurton et son équipe mettent un point d’honneur à élaborer un rouge d’une réelle noblesse. Celle-ci se lit dans le pourpre intense de la robe, comme dans l’élégance du bouquet: fruits noirs, cerise, tabac et épices côtoient des notes empyreumatiques. Les Couhins-Lurton rouges sont des vins amples, puissants et longs.


Château : Château Couhins-Lurton
Millésime
étiquette château Couhins-Lurton rouge 2011
Appellation : Pessac-Léognan

Style de vin

Riche et Puissant

Assemblage

Merlot 77% / Cabernet Sauvignon 23%.

Météo

Du mois de février à juin, les températures ont été très supérieures aux moyennes, et les pluies très inférieures aux valeurs habituelles. Des conditions de sécheresse ont été observées en fin de printemps.

Commentaires de dégustation

Apparence

Grenat foncé, presque noir, sa densité interpelle et lui permet de rejoindre les plus grands vins du millésime 2011.

Nez

On reste attentif de longues secondes à l’expression de ses arômes, tout en élégance et raffinement. Rien d’explosif pour l’instant, mais on perçoit la race sous-jacente, les fruits noirs à peine masqués par des notes brulées issues de l’élevage en barriques.

Bouche

L’attaque est souple, presque suave, mais très riche. Fruits, noirs, chocolat, tabac blond se mêlent, portés par des tanins fondus. Il est très charnu. On pourra le déguster avec des palombes ou des volailles aux girolles. Plus audacieusement, on pourra tenter des associations sucrées salées. Ainsi, d’excellents échos nous parviennent du « Pays du matin calme » avec des croustillants de poulet, sauce Soja…

Notations et avis

Le Guide Hachette : 
01.09.2014
 - Note : 

notation-etoiles.png

Édition 2015 - Issu de 67% de merlot et de 33% de cabernet sauvignon, le 2011 livre un bouquet expressif et complexe de fruits noirs, d’épices, de cuir et de sous-bois. Une attaque éclatante, intensément fruitée et finement boisée introduit un palais ample, dense, solide, généreux. De belles promesses pour l’avenir. 2017-2022 / Salmis de palombe.

The Wine Spectator : 
31.03.2014

Site Web - Une dominante de groseille et de mûre, avec de délicates nuances de feuille de tabac et de goudron qui persistent en fin de bouche. À boire d'ici 2018. (James Molesworth)

In Vino veritas : 
01.02.2014

Nez intense, suave et charmant. Des notes fumées, des accents goudronnés. Un fruit noir, cassis, mûres écrasées, quelques touches animales musquées et épicées. Bonne bouche ample, une belle chair fruitée presque juteuse. Une trame tannique très fondue et maintenant le vin droit d'un bout à l'autre. L'équilibre est bon, la tenue est belle. La finale crépite de fruits et d'épices enrobant cette trame légèrement granuleuse. Bonne longueur. Complexité : 14+/20. Plaisir : 17/20.

La Revue du Vin de France : 
01.05.2012
 - Note : 
de 13,00 à 14,00 / 20

Ce cru voué à la production de blanc produit sur des terres éloignées du cœur de son terroir un rouge assez tendre et souple. À très forte majorité de merlot (77%), 2011 est assez fluide. Finale courte et tendue.

The Wine Patriot : 
01.05.2012
 - Note : 
de 88,00 à 89,00 / 100
The Wine Spectator : 
10.04.2012
 - Note : 
de 87,00 à 90,00 / 100

Frais, direct, aux notes de confiture de griottes et vanille légèrement torréfiée, reposant sur une finale lustrée. (James Molesworth)

Jean-Marc Quarin : 
03.04.2012
 - Note : 
14,75 / 20

Période de consommation

2013 - 2026

Nos suggestions

Viandes blanches Viandes blanches Gibier Gibier Légumes Légumes Fromages Fromages
Salade Salades composées Viandes rouges Viandes rouges
bouteille château Couhins-Lurton rouge 2011
Fermer

Terroir

Surface en production

16,00 hectares

Type de sol

Graveleux.

Vinification

Vendanges

Manuelles

Autres

Porte-greffes

101.14 - 3309C - Riparia

Engrais

Fertilisation classique raisonnée

Densité de plantation

8 500 pieds à l'hectare

Age moyen des vignes

25 ans

Cépages de la propriété

Merlot / Cabernet Sauvignon

Type de taille

Guyot double avec ébourgeonneage

Fermentation

En cuves inox thermo-régulées avec système breveté d'émiettage du chapeau de marc.

Température de fermentation

28 à 30°C

Malolactique

Oui

Elevage

Pendant 12 mois en barriques (40% neuves) avec soutirage.

Collage

Au blanc d'oeuf

Potentiel de vieillissement

Suivant millésime, s'exprime bien vers 3 et 5 ans, peut vieillir jusqu'à 10 et 15 ans

Maître de chai

Jean Marc COMTE

Œnologues Consultants

Michel ROLLAND

Fermer

Recettes

Patientez
Powered by eZ Publish™ CMS Open Source Web Content Management. Copyright © 1999-2010 eZ Systems AS (except where otherwise noted). All rights reserved.