Château Couhins-Lurton Rouge

Même si ce cru n’est classé qu’en blanc, André Lurton et son équipe mettent un point d’honneur à élaborer un rouge d’une réelle noblesse. Celle-ci se lit dans le pourpre intense de la robe, comme dans l’élégance du bouquet: fruits noirs, cerise, tabac et épices côtoient des notes empyreumatiques. Les Couhins-Lurton rouges sont des vins amples, puissants et longs.


Château : Château Couhins-Lurton
Millésime
étiquette château Couhins-Lurton rouge 2006
Appellation : Pessac-Léognan

Style de vin

Rond et Aromatique

Assemblage

Merlot 77% / Cabernet Sauvignon 23%.

Météo

Si la fraîcheur et la pluie marquèrent le premier trimestre (pluies de mars 3 à 4 fois supérieures à la normale), 2006 fut avant tout une année chaude (au 2e rang des années les plus chaudes depuis 1950) avec un épisode de canicule au mois de juillet et un mois de septembre très doux et sec.

Commentaires de dégustation

Apparence

Un rouge très foncé avec reflets violets marqués.

Nez

Les notes empyreumatiques sont très intenses : fumées, grillées. Café. Fruits rouges et fruits noirs dont de magnifiques arômes de cerise.

Bouche

La bouche est puissante et très concentrée, les tanins sont riches et très élégants. Empyreumatique encore en finale : boisé, fumé, fruits murs. Ce vin est à attendre pendant 2 ou 3 ans, et ravira les dégustateurs pendant 15 ans. À conseiller avec des tournedos, un jarret de veau caramélisé ou bien une alose de Garonne « façon Lamproie à la Bordelaise».

Notations et avis

Autre : 
01.11.2012
 - Note : 
15,00 / 20

Le Guide des vins du Wine & Business Club 2013 (Alain Marty)

Bettane et Desseauve : 
15.01.2011
 - Note : 
16,00 / 20

Guide 2011 - Un 2006 assez immédiat et gourmand.

La Revue du Vin de France : 
01.09.2009
 - Note : 
16,50 / 20

Un Couhins-Lurton équilibré et plaisant à boire, bien vinifié, bien élevé, au nez puissamment fruité et résineux, harmonieux, frais et classique.

Le Guide Hachette : 
01.09.2009
 - Note : 

notation-etoiles.png

notation-etoiles.png

notation-etoiles.png

Bien qu’issu d’un vignoble encore assez jeune (une quinzaine d’années), ce vin construit essentiellement sur le merlot sait faire preuve de caractère. Il a même impressionné le jury par son bouquet intense et mûr aux parfums de fraise, complétés d’une note de noisette. Au palais, l’élevage fait encore sentir sa présence, mais la structure tannique est là pour garantir le potentiel de cette bouteille et lui laisser le temps de trouver sa pleine harmonie.

Guide Hubert : 
30.05.2009

Nez complexe et intense, de fumée, fruits noirs, cassis et pruneau à grande maturité, encore assez marqué par la barrique, bouche charpentée, solide et riche, avec une trame tannique imposante, du fruit et un bon potentiel pour ce Pessac-Léognan tout en puissance.

Bettane et Desseauve : 
01.04.2008
 - Note : 
16,00 / 20

Guide 2008 - En rouge, le 2006 représente une bonne surprise : il est moelleux et fin, dans l’esprit du séduisant 2005.

Le Point : 
01.06.2007
 - Note : 
13,00 / 20

Nez fruits rouges, élégant en bouche, bien rond, boisé un peu marqué. O=2010, G=10 ans. (Jacques Dupont)

La Revue du Vin de France : 
25.05.2007
 - Note : 
de 15,00 à 16,00 / 20

Primeurs - Superbe nez au fruit mûr et au fin boisé, élégant et complexe; bouche souple, charnue, veloutée et fraiche en finale. Tout en harmonie.

Période de consommation

2013 - 2021

Nos suggestions

Entrées Entrées Viandes blanches Viandes blanches Gibier Gibier Fromages Fromages
Viandes rouges Viandes rouges
bouteille château Couhins-Lurton rouge 2006
Fermer

Terroir

Surface en production

16,00 hectares

Type de sol

Graveleux.

Vinification

Vendanges

Manuelles

Autres

Porte-greffes

101.14 - 3309C - Riparia

Engrais

Fertilisation classique raisonnée

Densité de plantation

8 500 pieds à l'hectare

Age moyen des vignes

25 ans

Cépages de la propriété

Merlot / Cabernet Sauvignon

Type de taille

Guyot double avec ébourgeonneage

Fermentation

En cuves inox thermo-régulées avec système breveté d'émiettage du chapeau de marc.

Température de fermentation

28 à 30°C

Malolactique

Oui

Elevage

Pendant 12 mois en barriques (40% neuves) avec soutirage.

Collage

Au blanc d'oeuf

Potentiel de vieillissement

Suivant millésime, s'exprime bien vers 3 et 5 ans, peut vieillir jusqu'à 10 et 15 ans

Maître de chai

Jean Marc COMTE

Œnologues Consultants

Michel ROLLAND

Fermer

Recettes

Patientez
Powered by eZ Publish™ CMS Open Source Web Content Management. Copyright © 1999-2010 eZ Systems AS (except where otherwise noted). All rights reserved.