Nos actualités
Nuage de mots clés
Rechercher un vin

Un évènement à fêter, un dîner entre amis ? Nous vous aidons à trouver l'accord parfait ...

Newsletter

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter

Le Saviez-vous ?
La décantation, utile ou non ?
décanter
Suivez-nous
   

Reportages

Accueil > Nos actualités > Reportages > Le Château de Barbe Blanche s'offre un véritable lifting pour les vendanges 2014
19 nov 2014

Le Château de Barbe Blanche s'offre un véritable lifting pour les vendanges 2014

Pour ces vendanges 2014, le Château de Barbe Blanche, en A.O.C. Lussac-Saint-Émilion, s'est offert un véritable lifting : modernisation de son cuvier, nouvelle réception vendange, nouveau système de tri... Les travaux engagés sur ce domaine, au niveau de ses outils de production s'inscrivent dans le cadre de notre politique de protection de l'environnement (SME - Système de Management Environnemental ) avec, pour objectif, une réduction significative des dépenses énergétiques, mais aussi une amélioration constante des conditions de travail : tout cela, bien entendu, dans la quête permanente d'une qualité toujours plus grande de nos vins.

Ces grands travaux ont débuté au printemps 2014...

Cuvier Château de Barbe Blanche

Le système électrique ayant besoin d'une sérieuse modernisation, la décision a été prise, fin 2013, de profiter de cette occasion pour rénover l'ensemble du cuvier du Château de Barbe Blanche.

Le 2 avril 2014, les premiers coups de pioche résonnaient. Il fallait absolument que tout ce remue-ménage soit terminé fin août, pour accueillir la vendange 2014 ! Les 18 cuves furent déménagées. Au sol, la dalle de béton recouvrant les 700 m² du bâtiment fut entièrement détruite, découvrant au passage quelques mauvaises surprises (telles que, par exemple, des poutres béton porteuses...) et engendrant, de ce fait un surcoût de travail et quelques retards dans le calendrier. Mais il en fallait plus pour arrêter l'élan des 8 entreprises locales oeuvrant sur ce projet.

L'ensemble de notre équipe technique (service des Moyens Généraux, directeur de production, maître de chai) s'est concerté. C'était une occasion de repenser tout le process de vinification : système de réception vendange, systèmes de thermo-régulation et de thermo-vinification...

Le résultat obtenu est plutôt réussi, tant d'un point de vue esthétique que pratique.

 Voici quelques points marquants de cette métamorphose :

  • Dalle au sol entièrement carrelée, facilitant l'entretien des lieux ;
  • aménagement d'une véritable cour technique sur l'arrière, avec un quai de réception vendanges mieux adapté ;
  • dégagement de l'entrée, offrant ainsi un espace de travail plus vaste et plus pratique pour notre personnel, mais aussi pour l'accueil des groupes de visiteurs (adapté à un futur développement oenotouristique);
  • nouveau système de régulation des températures ;
  • renforcement de l'isolation au niveau des plafonds;
  • meilleure extraction du CO²
  • Amélioration des conditions de travail pour l'ensemble du personnel (avec notamment la construction de sanitaires modernes, adaptés aux personnes à mobilité réduite, réhabilitation de la zone atelier/stockage abritant désormais des vestiaires et douches flambant neufs et un espace de stockage dédié pour les produits phytosanitaires ).
slide1
slide2
slide3
slide4
slide5
slide6
slide7
slide8
slide9
slide10
slide11
slide12
Remontages au Château de Barbe Blanche

Le coût de cette rénovation s'est élevé à 860 000 euros, répartis ainsi : 800 000 euros pour tout ce concerne les travaux, la main d’œuvre, le contrôle sécurité via le bureau Véritas et 60 000 euros dédié à l'achat de nouveau matériel). Les Vignobles André Lurton ont obtenu une aide financière de FranceAgriMer : ce projet s'inscrivant parfaitement dans la politique menée par cet organisme, visant à encourager la réduction de la consommation d'énergie et à améliorer les conditions de travail dans le monde agricole.

Ces améliorations permettent aujourd'hui au Château de Barbe Blanche de répondre parfaitement aux normes en vigueur, tant au niveau de la protection de l’environnement (grâce à une meilleure maîtrise de l'énergie) que de la sécurité.

Le calendrier a été respecté et les vendanges 2014 ont pu se dérouler dans d'excellentes conditions. Prochaines étapes : la rénovation de la cour extérieure de la réception vendange, prévue d'ici la fin de l'année et pour 2015, la modernisation du chai à barriques...

Le Delta Rflow, un nouveau système de tri de la vendange, très performant...

Une autre nouveauté pour ce millésime 2014 est la mise en service d'un nouveau système de tri : le Delta Rflow qui assure à la fois un tri végétal et un égouttage des raisins. Le principe est le suivant : 

  • 1 ère étape  : La vendange tombe sur une table vibrante, où toute l'eau, le jus indésirable et les pépins libérés vont être évacués.
  • 2 ème étape  : les raisins vont ensuite être entraînés sur un tapis, à très grande vitesse et projetés sur une lame  d'air (réglable et orientable par nos soins en fonction du degré de tri désiré). En fonction de ce réglage, les débris seront évacués. Feuilles, pétioles, grains millerandés, petits escargots, pellicules de raisins écrasés, rafles, petits grains secs sont éliminés.
  • 3e étape : seules les baies saines sont sélectionnées et partent vers le pressoir.

L'arrivée d'un tel appareil est là aussi un point très important pour le Château de Barbe Blanche et va permettre à ses vins de franchir une nouvelle étape dans sa recherche constante de qualité irréprochable.