bannière barriques
Nos Vins
Rechercher un vin

Un évènement à fêter, un dîner entre amis ? Nous vous aidons à trouver l'accord parfait ...

Newsletter

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter

Le Saviez-vous ?
La décantation, utile ou non ?
décanter
Suivez-nous
   

Château La Louvière Rouge

Accueil > Nos Vins > Nos Vins > Château La Louvière Rouge

Le Château La Louvière a plus d'un charme à offrir : un patrimoine architectural somptueux datant de la fin du XVIIIe siècle, mais aussi une histoire viticole vieille de plus de 700 ans. Si les premiers pieds de vignes ont été plantés vers 1310, le savoir-faire en matière de viticulture date du XVIIe siècle et a été transmis par les religieux de la Grande Chartreuse de Bordeaux, habiles viticulteurs et fins vinificateurs. Les hommes d'aujourd'hui ont hérité de ces techniques ancestrales et ont su apporter ce soupçon d'innovations et de modernité nécessaire pour sublimer le caractère de ce terroir d'exception. D'une robe sombre, le vin rouge de La Louvière a un nez élégant, marqué de délicates notes boisées...


Millésime
2012 Choisir un millésime
2014 2013 2012 2011
2010 2009 2008 2007
2006 2005 2004 2003
2002 2001 2000 1999
1998 1997 1996 1995
1994 1993 1992 1991
1990 1989 1988
étiquette château La Louvière rouge 2012
Appellation : Pessac-Léognan

Style de vin

Ample et Complexe

Assemblage

Cabernet Sauvignon 57% / Merlot 40% / Petit verdot 3%.

Météo

Le printemps a mis à l'épreuve le vigneron avec une pluviométrie importante amenant son lot de maladies en tout genre. Les vignes ont demandé beaucoup d'attention et ce, jusqu'au 14 juillet, date à partir de laquelle la météo s'est montrée beaucoup plus favorable…

Commentaires de dégustation

Apparence

Brillante et limpide, sa belle robe, d’un rouge profond proche du grenat, séduit dès le premier regard.

Nez

Le nez est charmant avec un  profil fruité et minéral, marqué par des notes de cacao et d’épices douces qui viennent relever l’ensemble.

Bouche

La bouche est délicieuse, dense sans surconcentration : un vin tout en séduction.  Les tanins sont présents sans être agressifs. Rondeur et complexité caractérisent ce 2012 qui se révèle être très agréable au palais, avec ses notes de fruits rouges (griotte, cerise, groseille), auxquelles viennent s’ajouter, dans une longue finale, des notes de grillé, de cacao… Les qualités gustatives de ce vin seront particulièrement mises en évidence sur un osso bucco de veau au fenouil, un filet de bœuf grillé à la framboise ou un simple carré d’agneau grillé…

Notations et avis

Le Guide Hachette : 
02.09.2015
 - Note : 

notation-etoiles.png

notation-etoiles.png

Édition 2016 - La richesse et la jeunesse de ce 2012 (70% cabernet-sauvignon, 30% merlot) apparaissent d’emblée dans cette robe couleur cerise noire, intense et profonde, aux éclatants reflets violines. Remarquablement équilibré, le bouquet associe un fruité soutenu (myrtille, mûre, fraise) à un boisé sans ostentation. Il en va de même de la bouche, ample, dense, racée, bâtie sur des tanins très bien extraits, où l’élevage accompagne le vin et lui donne de la complexité sans l’écraser. La longue finale fruitée laisse sur l’impression d’un millésime parfaitement abouti. 2018-2023.fourchette  Côte de bœuf.

Bettane et Desseauve : 
01.09.2015

Édition 2016 - Les vins, rouges et blancs sont puissants et d’une régularité sans faille, ils vieillissent superbement. Le rouge 2012 est puissant, bien tramé, avec une belle densité, de beaux arômes persistants de fruits mûrs, de délicates nuances vanillées et minérales, et une finale très vigoureuse, il est fait pour durer.

Gault et Millau : 
01.09.2015

Top 100 Bordeaux – 2012 belle surprise rive gauche - Ce vin bénéficie d'une belle maturité du fruit, pas évident dans le contexte du millésime. Ce qui s'exprime par le biais d'un boisé judicieux, d’un fruit de baies rouges et d'une texture assez crémeuse.

Robert Parker : 
04.05.2015

Issu de l'un des domaines phare d'André Lurton, La Louvière (qui me donne beaucoup de plaisir depuis de nombreuses années, en rouge comme en blanc) est un assemblage de cabernet sauvignon et de merlot en rouge. Ce Pessac-Léognan à la texture souple et au style sexy présente une robe dense rubis/violet, et déborde d'arômes fruités (cassis et prune mûre). C'est un vin de corps moyen, avec juste ce qu'il faut de notes boisées. Il est à la fois riche, rond et long en bouche. À boire au cours des 10 à 15 prochaines années. À boire entre 2015 et 2030.

Guide Hubert : 
30.04.2015
 - Note : 
4,50 / 5

Édition 2015-2016 - Très joli nez profond, développant un fruit particulièrement mûr, de suaves notes vanillées, minérales et épicées. Bouche intense, bien tramée, avec une belle densité, des arômes persistants et surtout beaucoup de vigueur. Bon potentiel.

Terre de Vins : 
01.11.2014
 - Note : 
14,90 / 20

Encore sous l’emprise du bois, perceptible à ce stade, ce vin ferme et solide reste serré, avec un caractère fumé, sans pour autant manquer de finesse. Son point faible : une petite sécheresse en finale. Associez-le à une belle viande mijotée, d’ici 2 ou 3 ans, il se montrera plus jovial.

L’express : 
03.09.2014
 - Note : 
16,00 / 20

Spécial Foires aux vins - Fruité et onctueux, bon style, bonne suite en bouche, caractère très classique.

La Revue du Vin de France : 
19.08.2014
 - Note : 
14,50 / 20

Fin et précis. Apogée : 2017-2027.

Bettane et Desseauve : 
01.09.2013
 - Note : 
16,00 / 20

Le Guide des vins de France - Fruité et onctueux, bon style, bonne suite en bouche, caractère très classique.

Gault et Millau : 
17.05.2013
 - Note : 
16,50 / 20

Primeurs - Cacao, épices douces sur une base de rose et de myrtille goûteuse, ce nez a du charme. La bouche est dense mais délicieuse sans sur-concentration. La profondeur s’étire sur les fruits noirs en général.

Jane Anson : 
06.05.2013
 - Note : 
16,75 / 20

Un bouquet prononcé de groseille et de pomme sauvage, assez net, avec peut-être une pointe de réduction à ce stade. Un vin jeune, vif et vigoureux, au caractère affirmé, révélant une extraction légère, des tannins effacés, et un fruit prêt à ressortir. C’est un vin qui a un bon potentiel. Recommandé. À boire entre 2018 et 2028.

James Suckling : 
02.05.2013
 - Note : 
de 90,00 à 91,00 / 100

La profondeur du profil fruité et minéral, de même que les notes de baies rouges et de citronnelle, sont déjà très agréables. Un vin tannique, et en même temps souple et séduisant.

The Wine Spectator : 
02.05.2013
 - Note : 
de 87,00 à 90,00 / 100

Ce vin séveux est agréable en bouche, avec des notes de pâte de fruits à la prune et de cassis, ainsi qu'une touche de bois de pommier chauffé et de bruyère qui se retrouve dans une finale offrant une belle texture. (James Molesworth)

Matthew Jukes : 
02.05.2013
 - Note : 
15,50 / 20

Bordeaux en primeurs -  

Jancisrobinson.com : 
02.05.2013
 - Note : 
16,50 / 20

Un peu plus pâle que d'autres, et bordé d'une frange pourpre. Un nez de feuillage encore un peu brut. Des notes fruitées qu'il faut vraiment chercher, et des tannins envahissants, mais une finale qui vient le rehausser. Ce vin pourrait s'arranger en vieillissant… Il est certainement rafraîchissant et la vinification n'a clairement pas été bâclée. Une finale très impressionnante, qui prend son essor comme un bourgogne. À boire : 2020-2032.

Jean-Marc Quarin : 
02.05.2013
 - Note : 
15,00 / 20

Couleur sombre d’intensité normale. Nez fruité, mûr et suave. Bouche fruitée, agréable, savoureuse, de corps moyen s’achevant sur une finale un brin tannique. Longueur moyenne.

The Wine Cellar Insider : 
02.05.2013
 - Note : 
de 88,00 à 90,00 / 100

Corps moyen avec un nez de fumée et de cerises fraîches, ainsi qu'une finale de cerises fraîches. Devrait être bon à boire dès sa mise en bouteille.

Le Point : 
01.05.2013
 - Note : 
de 14,50 à 15,00 / 20

Primeurs - Fruits noirs, réglisse, bouche ronde, souple, fraîche, bien fruitée, tannins délicats. O : 2016 – G : 9 ans. (Jacques Dupont)

Weinverstand : 
01.05.2013

Légèrement réduit, avec des arômes de merise, d'herbes aromatiques, d'aspérule et de vanille. La bouche se révèle tout d'abord assez verte, avec une acidité marquée suivie par des notes crémeuses et boisées (mais également fruitées) dans la finale. Le contraste entre les notes vertes et le caractère crémeux devrait s’estomper au cours du vieillissement. (Ulrich Sautter)

The Wine Enthusiast : 
10.04.2013
 - Note : 
90,00 / 100

Échantillon prélevé sur barrique. Une acidité marquée et d'intenses notes de cassis en font un vin frais et fruité. Il possède une structure tannique affirmée, qui rehausse bien le fruit. C'est un vin qui évoluera probablement bien à moyen terme. (Roger Voss)

Période de consommation

2016-2027

Nos suggestions

Fermer

Terroir

Surface en production

46,00 hectares

Type de sol

Graves profondes

Vinification

Vendanges

Manuelles en petites cagettes profondes.

Autres

Porte-greffes

101.14 - Riparia gloire - 3309

Engrais

Fertilisation classique raisonnée

Densité de plantation

8500 pieds par hectare

Age moyen des vignes

25 ans

Cépages de la propriété

Cabernet Sauvignon / Merlot / Petit Verdot

Type de taille

Guyot double avec ébourgeonnage

Fermentation

En cuves inox thermo-régulées avec système breveté d’émiettage du chapeau de marc et en cuves béton, avec pigeage.

Température de fermentation

28 à 30 °C

Malolactique

Oui

Elevage

Pendant 12 mois en barriques (40% neuves) avec soutirages.

Collage

Au blanc d’œuf

Potentiel de vieillissement

Suivant les millésimes, commence à s’exprimer entre 3 et 5 ans, peut vieillir entre 15 et 30 ans.

Maître de chai

Jean Marc COMTE

Œnologues Consultants

Michel ROLLAND et Mikaël LAIZET.

Fermer

Recettes

Patientez