bannière barriques
Nos Vins
Rechercher un vin

Un évènement à fêter, un dîner entre amis ? Nous vous aidons à trouver l'accord parfait ...

Newsletter

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter

Le Saviez-vous ?
La décantation, utile ou non ?
décanter
Suivez-nous
   

Château La Louvière Blanc

Très tôt dans l'histoire, le Château La Louvière fut réputé pour la qualité de ses vins blancs. Ainsi au XVIIe siècle déjà, ceux-ci étaient fort prisés des marchands canadiens. Un siècle plus tard, on les retrouve sur les meilleures tables en Russie. Très élégants et fins, ils  font partie, aujourd'hui de ces grands vins blancs secs de Graves, ambassadeurs de l'A.O.C Pessac-Léognan. Marqués sans caricature par le cépage sauvignon, leur potentiel de garde est remarquable.


étiquette château la Louvière blanc 2010
Appellation : Pessac-Léognan

Style de vin

Fin et Fruité

Assemblage

15% Sémillon / 85% Sauvignon blanc.

Météo

L'hiver a été rigoureux (nombreux jours de gel) et le printemps assez frais. Au cours de cette année 2010, l'ensoleillement a été généreux. Entre le 21 juin et la fin septembre, on a pu observer une longue période de sècheresse, qui s'est révélée plutôt favorable à la vigne.

Commentaires de dégustation

Apparence

Limpide et brillant, il est ourlé de reflets verts.

Nez

L’assemblage du La Louvière blanc est dominé par le Sauvignon. Il est identifiable dans le bouquet aromatique, très pur et élégant. Citron et pamplemousse, mais aussi fruits exotiques sont associés à un côté plus gourmand encore, avec l’apport vanillé et brioché de l’élevage en barriques de chêne.

Bouche

La bouche est ronde et charmeuse à l’attaque. Elle gagne progressivement en amplitude et en suavité, tout en maintenant la sensation fruitée. C’est une superbe bouteille, qui laisse apparaitre progressivement de nombreuses nuances aromatiques déjà perçues au nez, auxquelles s’ajoutent des notes plus minérales. Viandes blanches ou poissons iodés s’associeront parfaitement. Ce vin pourra, également, être ouvert dans une dizaine d’années pour accompagner de délicieux fromages à pâte dure. (Janvier 2012)

Notations et avis

Jancisrobinson.com : 
08.02.2014
 - Note : 
16,00 / 20

Très aromatique, presque désagréable. Puis, assez crémeux en bouche. Ça ne peut être qu'un bordeaux. Une acidité très rafraichissante. Devrait bien vieillir. Très nerveux. À boire à partir de 2014 jusqu'en 2019.

Jean-Marc Quarin : 
01.10.2013
 - Note : 
de 15,50 à 15,75 / 20

(2010 bouché avec un bouchon - noté 15,50)  Couleur pâle. Nez fruité, mûr et frais. Bouche grasse, savoureuse et subtile, avec du goût et une finale séveuse et finement vanillée. C’est « incrachable ». Très belle longueur. 2013-2025.
(2010 bouché avec une capsule - noté 15,75 ) Couleur pâle. Nez poivré et fumé. Entrée en bouche ample et grasse se développant puissant sur un milieu de bouche noble et subtil. C’est après le milieu que le vin devient savoureux et finement séveux avec du goût et une très longue finale savoureuse. 2016-2030.

James Suckling : 
02.02.2013
 - Note : 
94,00 / 100

Ce bordeaux blanc dense et structuré présente des notes de pomme verte et de mangue. Il est ample, avec d'agréables saveurs fruitées se prolongeant en finale, et une belle acidité. C'est le meilleur vin blanc produit ici depuis des années, du sérieux. Déjà impressionnant, il sera encore meilleur en 2015.

Le Guide Hachette : 
01.09.2012
 - Note : 

notation-etoiles.png

Édition 2013 -

Bettane et Desseauve : 
01.09.2012
 - Note : 
16,00 / 20

Le Guide des vins de France 2013 - Une race évidente qui s’exprime au travers d’une minéralité exquise, d’un fruit très pur, d’une bouche ample, franche, dense, avec une très grande persistance et un bel équilibre sur la fraîcheur.

Bettane et Desseauve : 
01.07.2011
 - Note : 
de 17,00 à 18,00 / 20

Citronnelle, verveine, poire, délicat, long harmonieux, subtil, racé en fin de bouche, j’aime ce style très classique lié au sauvignon parfaitement mûr.

The Wine Advocate : 
01.05.2011
 - Note : 
de 87,00 à 89,00 / 100

Seul Pessac-Léognan mis en bouteille sous capsule à vis. Du melon,  de la figue,  du zeste de citron en quantité, avec un soupçon de zeste d'orange. (Robert Parker )

The Wine Advocate : 
01.05.2011
 - Note : 
de 87,00 à 89,00 / 100

Il faut amadouer le nez de ce vin pour qu'il consente à sortir du verre : assez phénolique comparé à d'autres blancs de Pessac-Léognan, avec des pointes de pamplemousse, ananas séché et levures, toutes modérément définies. La bouche est assez simple, des notes primaires de pomme verte, kiwi et une touche épicée, mais la finale manque un peu de tension et de vivacité par rapport à ses pairs. Dégusté en avril 2011. (Neal Martin)

La Revue du Vin de France : 
25.04.2011
 - Note : 
de 15,50 à 16,00 / 20

Le sémillon, qui n’avait pas été retenu l’an passé, entre à nouveau (15%) dans l’échantillon présenté. D’où, au nez, une petite touche de croûte de pain qui apporte beaucoup de charme. Plus immédiat que son cousin, Couhins-Lurton, il sera à consommer avant lui.

The Wine Spectator : 
12.04.2011
 - Note : 
de 89,00 à 92,00 / 100

Un cœur plaisant d’herbe et de citron, la finale est teintée de fleur de sel. L’arrière-plan est complété par des notes de paille et de verveine. (James Molesworth)

The Wine Enthusiast : 
12.04.2011
 - Note : 
de 93,00 à 95,00 / 100

Texture opulente, l’acidité s’intègre admirablement dans une structure mûre, ouverte. De la matière, toute en gardant sa fraîcheur. Du citron vert acidulé avec des notes épicées perdurent jusqu’en finale. (Roger Voss )

Jancisrobinson.com : 
12.04.2011
 - Note : 
17,50 / 20

De l’énergie au nez, vraiment athlétique en effet. Minéralité sèche, agréable. Frissonnant et réservé. Rocailleux. Ultra-sec, sans chichi. Pas un poids lourd. À boire 2017-2027. (Jancis Robinson )

Decanter : 
01.04.2011
 - Note : 
17,00 / 20
 - Note : 

notation-etoiles.png

notation-etoiles.png

notation-etoiles.png

notation-etoiles.png

Jolies notes persistantes d’agrumes, maturité naturelle, bonne structure, excellente longueur. C’est un Graves blanc dans les règles de l’art, mériterait le statut de Cru Classé en blanc. À boire 2013-20.

Période de consommation

2013 - 2020

Nos suggestions

Fermer

Terroir

Surface en production

15,00 hectares

Type de sol

Graves profondes et affleurements calcaires et argilo-calcaires en bas de pentes.

Vinification

Vendanges

Manuelles avec sélections successives

Autres

Porte-greffes

41B-Fercal

Engrais

Fertilisation classique raisonnée

Densité de plantation

6 500 à 8 500 pieds à l’hectare

Age moyen des vignes

25 ans

Cépages de la propriété

Sauvignon blanc / Sémillon

Type de taille

Sauvignon : Guyot double / Sémillon : A Côts.

Fermentation

Après débourbage, en barriques de chêne merrain

Température de fermentation

18 à 23 °C

Malolactique

Non

Elevage

Pendant 10 mois en barriques (30 % neuves) sur lies totales avec bâtonnage

Collage

Précipitation des tartres par le froid,

Potentiel de vieillissement

S'exprime très bien entre 3 et 5 ans, mais peut vieillir jusqu'à 10 à 20 ans,

Maître de chai

Jean Marc COMTE

Œnologues Consultants

Denis DUBOURDIEU (Professeur à l' Institut d'Œnologie de Bordeaux) et Valérie LAVIGNE.

Fermer

Recettes

Patientez