Nos vins 2017 - Couhins-Lurton
Nos Vins
Rechercher un vin

Un évènement à fêter, un dîner entre amis ? Nous vous aidons à trouver l'accord parfait ...

Newsletter

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter

Le Saviez-vous ?
La décantation, utile ou non ?
décanter
Suivez-nous
   

Château Couhins-Lurton Rouge

Même si ce cru n’est classé qu’en blanc, André Lurton et son équipe mettent un point d’honneur à élaborer un rouge d’une réelle noblesse. Celle-ci se lit dans le pourpre intense de la robe, comme dans l’élégance du bouquet: fruits noirs, cerise, tabac et épices côtoient des notes empyreumatiques. Les Couhins-Lurton rouges sont des vins amples, puissants et longs.


étiquette château Couhins Lurton rouge 2010
Appellation : Pessac-Léognan

Style de vin

Riche et Puissant

Assemblage

Merlot 77% / Cabernet Sauvignon 23%.

Météo

L'hiver a été rigoureux (nombreux jours de gel) et le printemps assez frais. Au cours de cette année 2010, l'ensoleillement a été généreux. Entre le 21 juin et la fin septembre, on a pu observer une longue période de sècheresse, qui s'est révélée plutôt favorable à la vigne.

Commentaires de dégustation

Apparence

Classé en blanc, le château Couhins-Lurton se hisse aussi au niveau de ses pairs par sa production de rouge. Le millésime 2010 est d’une teinte noire intense et profonde.

Nez

Des notes de fruit très mûrs (cassis, prune, mûre), associées à un caractère empyreumatique marqué, se dégagent à la moindre agitation du verre.

Bouche

Ce vin est ample, plein, avec des tanins riches et fondus. Une sensation de velours tapisse le palais sans jamais s’alourdir. Le boisé toujours présent évoque le pain grillé, et se prolonge tout au long d’une finale persistante. On pourra ouvrir cette bouteille dans quatre ou cinq ans sur les classiques gibiers, canards ou viandes rouges, mais on pourrait tout aussi bien tenter une fondue au chocolat noir…

Notations et avis

In Vino Veritas : 
01.02.2014
 - Note : 
16,00 / 20

Nez retenu laissant à peine entrevoir sa densité et sa complexité. Des notes fumées légèrement goudronnées, des notes de gousse de vanille, des accents presque caramel, beaucoup de fruit confituré, quelques accents viandés et des notes fraîches mentholées, anisées. Très bonne bouche dense, serrée et ferme. Une attaque assez austère mais le vin semble vouloir se détendre en finale, lâchant son fruit, son alcool aussi. L'équilibre est bon, la tenue aussi. La longueur confortable. C'est un vin qu'il faut attendre pour qu'il se détende complètement. Complexité 15-/20.

Le Guide Hachette : 
01.09.2013
 - Note : 

notation-etoiles.png

Si ce cru situé aux portes de Bordeaux n'est classé qu'en blanc, il se défend aussi en rouge, témoin ce millésime qui met en vedette le merlot (70%). Moins ambitieux que le 2009 mais bien fait, ce 2010 s'annonce par une robe dense et sombre. Son bouquet complexe porte l'empreinte de la barrique dans ses notes de noisette grillée et de torréfaction, mais il laisse aussi apparaître des senteurs de fruits rouges et noirs mâtinées d'une touche de cuir. L’attaque révèle une belle matière, ronde et suave, étayée par des tanins mûrs et soyeux. Solide, sans dureté, droite en finale, cette bouteille évoluera dans le bon sens au cours des cinq prochaines années.

Bettane et Desseauve : 
01.09.2013
 - Note : 
15,50 / 20

Le Guide des vins de France 2014 -  Fruit intense, subtiles notes épicées et mentholées, boisé fondu, bouche dense, s’appuyant sur une texture profonde aux tanins gras, finale longue et équilibrée, ce vin a tout pour durer.

The Wine Spectator : 
01.09.2013
 - Note : 
89,00 / 100

Site Web - Très vineux, avec des notes de cassis, de prunes et de mûres ainsi que des nuances de graphite et de ganache. Révèle une précision et une élégance qui persistent jusqu'à la finale, alliant fruit et minéralité. Solide, il manque juste un peu de profondeur. À consommer de préférence entre 2014 et 2022. (James Molesworth)

The Wine Enthusiast : 
01.05.2013
 - Note : 
92,00 / 100

Guide d'achat - Un vin complexe à la belle acidité et aux notes de cassis bien mûres. Très fruité et juteux, avec une structure élégante en bouche. Ce petit domaine, qui appartient à André Lurton, s’améliore à chaque millésime. (Roger Voss)

James Suckling : 
06.03.2013
 - Note : 
91,00 / 100

Des arômes frais et nets de prune et fruits des bois au nez. Un vin charpenté aux tannins ciselés et veloutés, offrant une longue et succulente fin de bouche. Déjà délicieux, il sera encore meilleur en 2018.

Anthocyanes : 
05.01.2013

Le bois est soutenu et masque les arômes de fruits et d’épices. Structure équilibrée avec des tanins structurants, un peu trop ? La prise de bois me semble complexe.

Gilbert et Gaillard : 
01.07.2011
 - Note : 
89,00 / 100
La Revue du Vin de France : 
14.05.2011
 - Note : 
de 14,50 à 15,50 / 20

Couleur très profonde qui contraste avec une bouche assez souple et un boisé fondu (pas de “malos” en barriques).

Bettane et Desseauve : 
02.05.2011
 - Note : 
14,00 / 20

Un vin simple mais bien fait et agréable, au joli nez de confiture de fruits rouges, aux notes florales et fumées, à la bouche souple, aux tanins fins et à la finale vive.

Le Point : 
01.05.2011
 - Note : 
15,50 / 20

Groseille, cerise, bouche tendre, fraîche, bien fondue, tanins ronds, vin tendu et vif, joli fruit. À boire à partir de 2014 – Garde 12 ans. (Jacques Dupont)

The Wine Spectator : 
12.04.2011
 - Note : 
de 87,00 à 90,00 / 100

Tendre, une pointe légère de raisin sec donne du piquant aux notes de mûre et de tarte aux cerises, la finale est ample, toastée. (James Molesworth)

Période de consommation

2013 - 2025

Nos suggestions

Fermer

Terroir

Surface en production

16,00 hectares

Type de sol

Graveleux.

Vinification

Vendanges

Manuelles

Autres

Porte-greffes

101.14 - 3309C - Riparia

Engrais

Fertilisation classique raisonnée

Densité de plantation

8 500 pieds à l'hectare

Age moyen des vignes

24 ans

Cépages de la propriété

Merlot / Cabernet Sauvignon

Type de taille

Guyot double avec ébourgeonneage

Fermentation

En cuves inox thermo-régulées avec système breveté d'émiettage du chapeau de marc.

Température de fermentation

28 à 30°C

Malolactique

Oui

Elevage

Pendant 12 mois en barriques (40% neuves) avec soutirage.

Collage

Au blanc d'oeuf

Potentiel de vieillissement

Suivant millésime, s'exprime bien vers 3 et 5 ans, peut vieillir jusqu'à 10 et 15 ans

Maître de chai

Jean Marc COMTE

Œnologues Consultants

Michel ROLLAND

Fermer

Recettes

Patientez