art de vivre
Art de vivre
Rechercher un vin

Un évènement à fêter, un dîner entre amis ? Nous vous aidons à trouver l'accord parfait ...

Newsletter

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter

Le Saviez-vous ?
La décantation, utile ou non ?
décanter
Suivez-nous
   

Servir le vin

Accueil > Art de vivre > Servir le vin

Comment bien préparer une dégustation ?

Dans le bon ordre, la dégustation n’en sera que meilleure !

Comme pour composer un menu, il faut à l'avance réfléchir aux bouteilles que vous allez servir. Mieux vaut respecter un certain ordre de dégustation pour ne pas être déçu et savourer pleinement ce moment.

verres 3

Voici quelques règles  : 

  • Se limiter à trois types de vins par déjeuner ou dîner pour les apprécier pleinement.
  • Mieux vaut servir les blancs avant les rouges et les rouges avant les vins doux, pour garder les papilles en éveil.
  • Passer toujours d’un vin jeune à un vin plus vieux.
  • Un vin sec ou étoffé, devra être bu après un doux ou plus léger.

On ne doit, en effet, jamais être amené à regretter le vin précédent …

À la bonne température, s’il vous plaît !

En règle générale, la température d’un vin de doit jamais dépasser les 20°C, au risque de masquer ses arômes délicats et de ne faire ressortir que son alcool.

service vin 2

Les températures de service sont les suivantes :

  • Grands vins blancs (Bordeaux ou Bourgogne) : 14°C
  • Vins blanc secs : entre 8°C et 14°C
  • Grands vins rouges (Bordeaux, Bourgogne, vallée du Rhône) : entre 15°C et 18°C.
  • Vins rosés : entre 10°C et 12°C.
  • Vieux et tannique, le rouge devra être bu plus chaud que s’il était jeune et léger.

Dans le verre, la température d’un vin s’élève en général assez rapidement, de l’ordre de 2°C toutes les 10 minutes.

La décantation, utile ou non ?

décanter

La décantation (ou décantage) est l’opération qui consiste à séparer le vin des éventuels dépôts, qui risqueraient de perturber le plaisir de la dégustation.

Même si l’aération est, dans ce cas inévitable, elle n’est pas le but recherché, notamment pour la majorité des vins âgés, qui pourraient parfois mal réagir.

Les vins rouges âgés, issus d’assemblages (cas des Bordeaux, Vallée du Rhône…) supporteront très bien la décantation, contrairement à des vins rouges vieux, à base d’un cépage unique (généralement plus fragile –  C'est le cas du pinot noir des Bourgognes).

Les blancs, quant à eux, ne tireront pas de bénéfice aussi évident d’un passage en carafe. Une oxygénation au service, puis dans le verre suffira.

Le verre idéal

verre 1

Chaque région viticole possède un ou plusieurs verres traditionnels, plus ou moins adaptés aux besoins de la dégustation.

Cependant, le verre idéal est avant tout un verre transparent, dévoilant ainsi la couleur du vin. Sa morphologie sera la suivante :

  • Un pied suffisamment long, offrant une bonne prise en main, sans risquer de réchauffer le vin.
  • Un corps assez large, légèrement resserré vers le haut, en forme de tulipe fermée, concentrant ainsi les arômes. 

Vous pourrez retrouver ce type de verre, parfaitement adapté à la dégustation, en vente à la boutique du Château La Louvière .

   
   
servir vin